Le mot « calvaire » est aussi considéré comme un terme religieux et est couramment utilisé au Québec comme blasphème, quoique moins que les précédents (chriss, calisse, tabarnak, hostie).

Il existe aussi des dérivés :

  • calvince
  • caltor

Il est aussi combiné avec ciboire pour donner :

  • caliboire
Publicités