Posts tagged ‘Proverbes’

La peur… n’empêche pas la branlée!

Voici un proverbe français que je trouve superbe par sa lucidité. Pour bien le comprendre, il ne faut cependant pas confondre pas le sens du mot «branlée».

Si autrefois le mot «branlée» était synonyme de «branlette», il est aujourd’hui plutôt utilisé dans le sens d’une bonne gifle, une grosse baffe ou une bonne mornifle, mais aussi d’une grande défaite… On peut donc dire: «je lui ai filé une de ces branlées!» mais aussi «l‘équipe s’est prise une de ces branlées

Ainsi, le proverbe «La peur n’empêche pas la branlée» exprime que le fait d’avoir peur de quelque chose ne prévient pas que cette chose arrive. Que de sagesse populaire…

Une autre version, plus prosaïque et moins familière, existe aussi: «La peur n’empêche pas le danger».

Pas de bras, pas de chocolat!

Les Carambars par Zxb

Voici une expression française entendue récemment que je trouve très cocasse. Elle vient à l’origine d’une histoire «drôle» provenant de caramels français de la marque Carambar. J’écris bien «drôle» entre guillemets, car ces blagues sont reconnues pour n’être en fait jamais drôles…

Wikipédia explique bien l’expression, je les cite :

« Pas de bras, pas de chocolat ! est la dernière réplique d’une histoire drôle empreinte d’humour noir:

«Maman, je peux avoir du chocolat?
– Il y en a dans le placard, va donc te servir.
– Mais Maman, je peux pas, tu sais bien que j’ai pas de bras…
– Pas de bras, pas de chocolat!»

Passée dans le langage populaire, cette expression sert à mettre en avant l’absurdité d’une interdiction […]. »

Elle est aussi utilisée dans les situations où l’on ne veut pas de faire de concession, ni s’en justifier. Cette non-justification, dont l’image de cette expression est si cruelle, cloue habituellement le bec de l’interlocuteur en moins de deux!

Donc, une expression absurde et pas du tout politiquement correcte, à utiliser avec modération !

Bon pour pitou, bon pour minou ?

Voici un petit proverbe québécois rigolo :

Ce qui est bon pour pitou n’est pas bon pour minou.

Il est d’une logique simple et indémontable.

Je ne vais pas tenter d’analyser le sens d’un proverbe, qui est toujours polysémique.  Celui-là me semble assez simple (dites-moi si je me trompe…).

Le folklore

Une petite citation de Michel Tremblay :

On est toujours le folklore de quelqu’un d’autre.

Extrait de : « Des nouvelles d’Edouard »

Une bien belle citation qui mériterait de se transformer en proverbe. Elle amène chacun a être à la fois humble et fier par rapport à sa culture. Une belle ambivalence comme je les aime! A bon entendeur…

La base

Pour commencer, la première expression que l’on apprend étant jeune au Québec:

«Grosse corvette, petite quéquette»

Cela ne demande pas d’explication, je pense…