Au Québec comme en France, on utilise beaucoup d’anglicismes. Au Québec par paresse ou pour le côté pratique, en France le plus souvent pour le côté « in » ou « pro »… Cela devrait faire l’objet d’un article en soi. Mais pour l’instant, voici juste quelques exemples rigolos de l’usage de l’anglicisme de part et d’autre :

Au Québec, on utilise le mot « magasinage » (ou même sa version humoristique : « gamasinage ») là où, en France, on utilise l’anglicisme « shopping ». Aussi en France, on utilise l’anglicisme « parking » quand, au Québec, on utilise le mot « stationnement ».

Par contre, en France on se stationne dans un parking, alors qu’au Québec on se parque dans un stationnement. Allez comprendre! 😉

Publicités