Mal dans ses shorts

Etre mal dans ses shorts

Sous un air bien prosaïque, cette expression exprime une véritable réflexion métaphysique ! « Etre mal dans ses shorts » ne veut pas exprimer que l’on trouve un vêtement, ses shorts, inconfortable.

Tout d’abord, il faut dire que les shorts peuvent être pour les québécois soit une sorte de bermuda court (définition du mot anglais), soit des sous-vêtement.

Non, cela veut dire que l’on est pas bien dans sa vie.

En France, on dirait qu’on est

mal dans ses baskets

3 commentaires

  1. Y »en a plusieurs qui risquent d »être mal dans leurs shorts en lisant mon texte sur "Fais ta part côlisse!" 🙂 – un petit trip écolo qui m »a pris voilà quelques jours sur mon blog…

    Peut-être trouveras-tu quelques expressions sur mon site que les français de France auront de la misère à saisir 😉

    @bientôt peut-être!

  2. C »est vrai Dominique que le français et le québécois inversent souvent les nombres mais aussi les genres : on dit par exemple en France "de la techno" et au Québec "du techno" pour parler du genre musical. Ca revient souvent…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s