Voici un petit proverbe québécois rigolo :

Ce qui est bon pour pitou n’est pas bon pour minou.

Il est d’une logique simple et indémontable.

Je ne vais pas tenter d’analyser le sens d’un proverbe, qui est toujours polysémique.  Celui-là me semble assez simple (dites-moi si je me trompe…).

Publicités