Le calice sacré

calice_du_sacre_tau
(Source: Wikimedia)

Le calice, prononcé au Québec « calisse » (avec un « a » très bas), est sûrement le deuxième sacre le plus courant au Québec, après « chriss ».

Il me faut préciser que les formes les plus « satisfaisantes » de l’usage du mot (et aussi les plus courantes) sont sans conteste :

  • Hostie de calisse
  • Calisse de tabarnak

 

De plus,

Les dérivés de « calisse » sont :

  • calique
  • caline

Il y a aussi quelques contractions avec d’autres blasphèmes :

  • caliboire (prononcé calibouère) en contraction avec ciboire (voir article sur ce mot)*

 

Je crois bien qu’il doit y en avoir d’autres et je les ajouterai dès qu’elles me reviendront à ce message… n’hésitez surtout pas à me les rappeler!

2 commentaires

  1. Bon, je dirais que celui-ci est assez coloré puisqu’il regroupe plusieurs mots blasphèmatoires… Mais quand à moi, c’est l’apothéose du français-québécois…
    Alors, sans plus tarder:
    <<Osti de câlice de criss de tabarnak!>>
    N.B.: le <<câlice>> et le <<criss>> ne sont pas des mots fixes, ils peuvent être retirés ou inversés.

  2. Sûr qu’il y en a d’autres!

    (Câlisse)
    Câlipisse
    Câlisti

    (Calvaire)
    Calvince
    Calvette
    Calvénus
    Calthore

    ..oosti d’câlisse de baptême de crisse!

    Bedon… câlisse de tabarnaque d’osti d’crisse!

    (ça fesse un peu, non?)
    Ça expectore euh l’méchant, Curatif en sacrament!

    :0D

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s