Le ciboire, objet représenté ci-dessous :

Un ciboire

est couramment utilisé comme sacre au Québec, même si on peut le considérer comme un sacre secondaire (comme « calvaire » par exemple).

Il a comme dérivé :

  • cibole
  • et même cibolak

Il peut être aussi combiné en :

  • caliboire comme combinaison de calisse et de ciboire
  • taboire comme combinaison de tabarnak et ciboire

Toutefois, il ne faut pas croire, comme je l’ai été tenté, qu’il ait aussi comme dérivé simonak. Que nenni!

Simonak a son sens propre et vient plus probablement de « simoniaque », qui se rapporte à la simonie. Qué? Voici un extrait de la définition de Wikipédia :

« La simonie est, pour les chrétiens, l’achat et la vente de biens spirituels, tout particulièrement d’une charge ecclésiastique. »

Ah bah! ouais, moi je vous dis on en apprend tous les jours ! (Merci au commentaire de E. Warren!)

Publicités