French Kiss

Quel est le lien logique entre ces mots? Ils veulent tous parler du baiser.

En France, on dit :

rouler une gamelle à quelqu’un

ou

rouler une pelle à quelqu’un

et on parle aussi de « se prendre un rateau » (vive l’agriculture décidément) quand on se fait rejeter (mais cela fera l’objet d’un autre article).

Au Québec, on dit plutôt:

frencher quelqu’un

Cela vient d’un anglicisme, le verbe « to french », qui lui-même vient de l’expression « french kiss », le fameux baiser où on met la langue…

En tout cas, d’un côté à l’autre de l’océan, quand on utilise le verbe baiser, cela n’a plus rien à voir depuis longtemps avec le baise-main !

Bizarrement, on peut constater que les expressions sur cette action si romantique qu’est celle du baiser sont au contraire bien peu romantiques justement !

Publicités