Se viander… Tout déwrenché

SeViander« Se viander » veut dire se faire mal ou se blesser physiquement :

« Je me suis viandé en bicyclette« 

J’adore cette expression française qui veut tout simplement dire tomber ou se faire mal, tout en utilisant un hyperbole très imagé : se blesser au point de se transformer en tas de chair morte, en viande… Une expression très « gore » pour un étranger !

Elle peut aussi être utilisée au figuré pour dire que l’on a échoué :

« Je me suis viandé à l’examen« 

A l’origine, je n’avais pas trouvé d’équivalent québécois pour cette expression française, mais à la demande générale et comme tout le monde y est allé de sa petite suggestion, voici un florilège d’équivalents au sens plus ou moins complets:

  • « se déwrencher« : cela vient de l’anglais « to wrench » qui veut dire tordre ou arracher quelque chose. Une « wrench » veut aussi dire une entorse en anglais. Ca recoupe donc le fait de se faire mal dans « se viander »;
  • « se décalisser la yeule » : qui équivaut plutôt à « se pêter la gueule », comme c’est dit en France et au Québec (au Québec « gueule » est souvent prononcé « yeule » pour plus d’emphase);
  • « pogner une plonge » : celle-ci équivaut bien au sens de tomber (le plus souvent en bicyclette) dans « se viander » (« pogner » veut dire prendre; « plonge », plonger);
  • « prendre une débarque« : équivaut aussi à tomber, mais peut aussi avoir un sens plus figuré c’est-à-dire de réaliser quelque chose qui nous étonne beaucoup et même nous déçoit…
  • « bêcher« : qui veut tout simplement dire tomber;
  • « se planter« : peut vouloir dire tomber, mais dans un sens plus figuré peut vouloir dire se tromper complètement (sans la déception de la débarque…).

Voilà pour le « petit » tour des équivalences potentielles… Merci à tous!

14 commentaires

  1. Grand merci Kastor de ce blog que je suis fidèlement et qui excite ma curiosité, mon amitié, mon humour !

    Je l’ai d’ailleurs signalé à ma soeur, française comme moi, qui vit à Montréal !

    Grand merci mais aussi pardon, car pour mon 1er commentaire je vais apporter un bémol: se viander, pour moi, veut dire tomber. Se prendre une grosse gamelle. Souvent, par la force des choses, se faire mal, surtout à bicyclette, mais pas forcément. On peut se viander au ski et se relever indemne !

  2. Salut, moé j’suis québecois!

    Pi pour ton expression de « Se viander » en québécois ça pourrait être « Se pète la yeule », « Décrisser la yeule », « Décaliser la yeule »

    « Je me suis viandé en bicyclette »
    Ici moé je dirais
    « J’ai pogner une calis de plonge en bike »
    « J’me suis pète la yeule en bike »
    « J’me suis décaliser la yeule en bike »

  3. Vite, je souhaite que l’occasion vienne vite !
    Prendre une plonge ou pogner une plonge, je savoure déjà ta note sur cette expression que je découvre grâce à vous 2 et que j’adore déjà !

  4. Merci Hoplalavoila !
    J’ai vu ton blog et ton image de pâques m’a bien fait rigolé, allez tous voir : http://hoplalavoila.blogs.com/hoplalavoila/2006/04/tout_mang.html
    En effet, se viander n’est pas uniquement en bicyclette, mais ça je crois que c’est clair, c’est juste un exemple.
    Mais je persiste et signe, je crois bien que se viander c’est se faire mal, atteindre la chair pourrait-on même dire ! Je ne crois pas que ce soit uniquement dans le cas d’une chûte (d’ailleurs se prendre un gamelle à 2 sens dont je devrais faire un article…). Car si quelqu’un se coupe, il peut aussi dire se viander je crois bien. Se blesser semble pour moi la traduction le plus approprié.

    Merci Devinci pour tes traductions très très libres! J’adore « prendre une plonge » que j’avais oublié et dont je parlerai à l’occasion. Et bien sûr se pêter la « yeule », mais hormis l’accent à « yeule », c’est la même expression en France.

  5. Eh, bien. Quand je « prends une débarque » en vélo, je dis que je me suis « dérinecher ». (avec ou sous complément d’objet direct.)

  6. Viander est plus fort à l’origine (1950), c’est se tuer dans un accident ou se battre dans une rixe. Il s’est beaucoup affaibli et on pourrait dire simplement tomber à terre sans aucun dommage. Par analogie, c’est aussi échouer : se viander à un examen, dans son travail.

  7. Merci Dominique pour ses précisions.

    Marie, je vais utiliser ton « dérinecher » dans un autre article car ça veut dire défaire ou briser en général (on peut se dérinecher mais ou aussi dérinecher un objet) mais je vais l’écrire différemment : déwrencher, car pour moi ça vient de la transformation du mot wrench (l’outil, la clé anglaise je crois) en verbe.

  8. Ah! Justement, j’allais ajouter bêcher. Pogner une bêche, ou simplement bêcher c’est se planter quand on est en mouvement. Ça n’implique pas une blessure par contre, comme viander (que j’adore!) semble le faire.

  9. marie, Dérichener ouais c’est vrai qu’on dit ça… ça vient en fait du mot anglais « wrench » qui veut dire tordre.

  10. Dominique a raison. Je ne connais pas l’origine, mais aujourd’hui, cette expression signifie souvent tomber ou rater quelque chose.
    exemple :
    – Comment s’est passé ton examen ?
    – Je crois que je me suis viandé. (j’ai complétement raté)

  11. Je vois un équivalent en québécois: « se fraiser » [… à bicyclette] etc.

    Pas très répandu, mais j’ai entendu plusieurs fois néanmoins.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s