Quand je discute d’expressions québécoises avec des Français, ils me répondent souvent pour parler de leurs expressions : « Oui, mais en français, on dit…« . Alors moi, je me dépèche de les corriger :  « Tu veux dire : en français… de France ! » Et ceux-ci de ne pas comprendre ce qui pour eux semble un pléonasme…

On serait alors porté à croire qu’il n’est pas encore acquis qu’il n’y a plus qu’une seule façon de parler le français ! Ce n’est pas un pléonasme de dire « le français de France », comme on dit « le français du Québec » ou « le français du Sénégal » (voir la définition de « français » dans le Dictionnaire de l’Académie Française). Depuis longtemps déjà, la langue française n’appartient plus exclusivement aux Français, comme l’anglais n’appartient plus qu’aux seuls Anglais. La langue française est désormais l’apanage de plusieurs peuples, dont les Québécois sont parmi les défenseurs les plus actifs…

Petit manuel des Québécois à l’usage des Français

Ce n’est peut-être pas évident mais cela peut être une insulte pour un Québécois de s’entendre dire qu’on ne parle pas comme il parle dans sa propre langue.

Imaginez : pour un peuple qui a dû se battre pour conserver sa langue face à l’écrasante opposition anglophone, c’est un coup dur d’arriver chez ses compatriotes francophones et qu’on semble remettre encore en cause le fait que ce qu’il parle soit bien une langue…! 😉

Publicités