Quand je suis tombée sur cette définition de l’excellent site «Petit lexique des mots et expressions du Québec», je n’ai pu résister de vous la relater ici. Pour les Québécois, ce sera instructif je crois; lequel d’entre nous se doutait que « pitoune » venant de « happy town »!!! Etonnant comme origine!

pitoune (n. f.)

déformation de l’anglais « happy town », ville d’arrivée des draveurs qui menaient le bois que l’on faisait flotter sur les rivières à partir des chantiers

C’est aujourd’hui :

  1. par extension, le bois qu’on fait flotter ;
  2. par extension encore, une fille ou une femme bien roulée : «as-tu vu la pitoune ?!» ;
  3. parfois péjoratif pour désigner une fille ou une femme peu naturelle, très maquillée, qui porte des vêtements trop moulants et sans goût ;
  4. un jeton de bingo ou autre.
L’équivalent français pour décrire une belle femme serait le mot « canon« , qui peut aussi être utilisé pour qualifier positivement n’importe quoi.
Woah, regarde le canon!
« Woah, c’est canon, ça!
Je n’ai pu trouver d’origine de cet usage du mot canon. On peut seulement faire un lien avec les obus!
Publicités