A chaque fois qu’un Français s’intéresse au Québec, sa première question est « quel est votre spécialité culinaire? ». Je me méfie toujours de cette question car, la nourriture étant une religion en France (non, non, le mot n’est pas trop fort), je crains beaucoup leur réaction devant la poutine ou autres, quand on voit ce qui se fait de mieux en France!

Mais ceci n’est pas le sujet. Je voulais parler d’une expression française que je viens de découvrir et que je trouve bien représentative de cette « obsession » française qu’est la bouffe. La voici:

«J’aime tellement ça que j’en mangerais sur la tête d’un pouilleux»

Faut avoir faim quand même…

 

 

Publicités